Amélie BUTEL D.C
7 rue Barbès 18000 Bourges tél : 02 48 21 55 61
Cabinet de Chiropraxie
© BUTEL Amélie D.C 2016
Page d'accueil Chiropraxie Pour qui ? Infos pratiques Video Contact
Dans le monde Née au siècle dernier aux Etats-Unis, cette discipline s'est toujours présentée comme une profession de santé axée sur  les soins naturels et la prévention, offrant ainsi une alternative aux patients face aux médicaments et à la chirurgie.   La chiropraxie est actuellement la 3ème profession de santé mondiale après la médecine allopathique et la médecine  dentaire.   Plus de 100 000 chiropracteurs exercent dans le monde. La chiropraxie concrétise ce que certains ont identifié comme l'émergence d'une nouvelle façon de penser et d'agir, soit  une véritable « culture de santé ».Le chiropracteur possède un statut officiel de thérapeute indépendant dans la plupart  des pays industrialisés, et est reconnue dans les systèmes de santé nationaux : Amérique du Nord : USA, Canada, Bahamas, Barbade, Leeward Islands, Porto Rico Amérique Latine : Mexique, Panama, Bolivie, Costa Rica, Guatemala Océanie : Australie, Nouvelle-Zélande, Guam, Nouvelle-Calédonie, Tahiti Afrique : Nigeria, Afrique du Sud, Zimbabwe, Botswana, Lesotho, Namibie, Swaziland Méditerranée Orientale: Jordanie, Arabie Saoudite, Chypre, Iran, Israël, Émirats Arabes Unis Asie : Hong Kong, Japon, Thaïlande Europe : Danemark, Suède, Norvège, Islande, Suisse, Grande-Bretagne, Finlande, Italie, Liechtenstein, Chypre,  France, Belgique, Portugal, Serbie  À ce titre, le chiropracteur a le droit de recevoir ses patients directement, de formuler un  diagnostic, de les traiter, d'interpréter les radios, de faire effectuer des examens complémentaires  et de les orienter vers d'autres spécialistes si nécessaire. Cette reconnaissance officielle, validée par les milieux médicaux, les pouvoirs publics, les comités  scientifiques, et les assurances sociales et privées, est la conséquence des excellents résultats  obtenus par la chiropraxie. En Europe En France Cette profession, reconnue d'utilité publique dans la majorité des pays industrialisés, est  légalisée en France depuis le 4 mars 2002.  Article 75 de la loi n° 2002-303 du 4 mars 2002 relative aux droits des malades à la qualité du système de  santé. Après de nombreuses années d'attente, les chiropracteurs voient enfin la publication des décrets  d'actes et de formation associés à la loi du 4 mars 2002 reconnaissant l'exercice de la  chiropraxie.  Décret n°2011-32 du 7 janvier 2011 relatif aux actes et aux conditions d’exercice de la chiropraxie.  Décret n° 2014-367 du 24 mars 2014 relatif à la formation des chiropracteurs et à l’agrément des établissements  de formation en chiropraxie 
Reconnaissance
En Suisse, où la reconnaissance légale a débuté en 1926, les traitements prodigués par les chiropracteurs sont  pris en charge par les organismes sociaux. Ils ont le droit d'effectuer des radios, de signer des arrêts de travail et  sont habilités comme experts auprès des tribunaux pour les accidents impliquant la colonne vertébrale.   Au Royaume-Uni, les 1 400 chiropraticiens exercent dans le cadre du Service National de Santé.  En Belgique, le Conseil des ministres a adopté un projet de loi, présenté devant la Chambre des Députés en  1998, en vue de légiférer sur la profession. Il existe une possibilité de prescription, et les soins sont pris en charge  par les organismes privés.  En Allemagne, sans véritable loi encore, le titre de « Doctor of Chiropractic » est reconnu par le Ministère des  Sciences et de la Culture. L'ensemble des Mutuelles et Assurances privées accepte le remboursement des  traitements de chiropraxie  Les pays nordiques ont reconnu et remboursent la chiropraxie depuis plusieurs décennies.  En Espagne, l'exercice de la Chiropraxie est toléré.  En Italie, la Chiropraxie est exercée en tant que profession de santé médicale de type universitaire. Le  chiropraticien peut exercer son art comme un dentiste dans son champ de compétence.  Le Parlement Européen a été amené à se prononcer sur la législation des Médecines Alternatives, émanant de  la « résolution Lannoy », qui a rendu des conclusions plus que favorables dans son rapport sur la chiropraxie.