Amélie BUTEL D.C
7 rue Barbès 18000 Bourges tél : 02 48 21 55 61
Cabinet de Chiropraxie
© BUTEL Amélie D.C 2016
Page d'accueil Chiropraxie Pour qui ? Infos pratiques Video Contact
Même si l'histoire des manipulations vertébrales remonte jusqu'en chine (vers 2600  avant JC), c'est en 1895 que Daniel David Palmer en fonde les bases solides de  pratique et d'enseignement : LA CHIROPRAXIE.  A l'époque Palmer est un magnétiseur très réputé, mais c'est en donnant une grande  claque dans le dos d'un patient sourd depuis l'enfance (Harvey Lillard) qu'il débloque  une vertèbre dorsale et fait recouvrir pour un temps l'ouïe à ce monsieur = une  profession est née la Chiropractic (appellation américaine).  Le terme «Chiropractic» est dérivé de deux racines grecques : «kheir» signifiant  «mains» et «praktikos» «mis en action». Ce terme est inventé par l'un des patients de  Palmer, le Révérend Samuel H. Weed. On comprendra aisément par la suite que  «Chiropractors» fut vite transformé par les français en «chiropracteur».  Palmer développa sa technique en s'appuyant principalement sur l'anatomie et la radiologie.  Il créa, deux ans plus tard, en 1897, une école qui prendra ensuite le nom de«Palmer College of Chiropractic», célèbre  collège de chiropraxie qui existe encore à Davenport.  Doté d'un sens aigu de l'observation, excellant dans son nouveau métier, Daniel David Palmer s'entoura de médecins  et de chirurgiens, dont plusieurs ont figuré parmi ses premiers élèves et enseignants. Il définit la Chiropraxie comme  une science, un art et une philosophie.  Daniel David Palmer surnommé «old dad Chiro» mourut en 1913, à l'âge de 68 ans.  Son fils Bartlett Joshua Palmer né le 14 septembre 1882, contribua à développer et à  répandre cette profession dans tous les Etats-Unis et le monde entier. Il fut l'un des plus  grands innovateurs en radiologie, créa même  l'ancêtre de l'électroencéphalogramme.  Son caractère et ses inventions font faire de la Chiropraxie une profession à part entière  et respectée. L'opposition médicale de l'époque face au succès grandissant de la  chiropraxie dans tous les Etats-Unis amène de nombreux procès jusque dans les années  70, ou l'on va jusqu'à publier des interdictions de référer pour un médecin des patients  chez un chiropracteur, des pressions médiatiques sont exercées sur les assurances, etc... L'Association Médicale Américaine (AMA) perdit finalement plusieurs procès à la suite,  dont un retentissant : le procès Wilk (1976) ; en 1990 la cours suprême des USA déclare  l'AMA coupable de conspiration !  Depuis lors la Chiropraxie n'a cessé d'évoluer, de se moderniser, elle est passée en un siècle du statut de médecine  parallèle ou alternative à celui de profession de type médical reconnue et réglementée dans 44 pays.   L'enseignement est aujourd'hui universitaire dans de nombreux pays. La recherche, active, est effectuée par des équipes compétentes dans des centres de référence. La Chiropraxie produit à elle seule 80% de la recherche internationale sur les manipulations vertébrales, les médecins 15 % et le reste pour les ostéopathes.
Histoire
Daniel David Palmer
Bartlett Joshua Palmer